La 7e et dernière journée de la 1ère phase du championnat par équipes a été marquée ce week-end par le sans-faute des promus Schirrhein/Schirrhoffen en Nationale 3 et SUS TT dames en N2.

En Nationale 1, Saint-Louis II a conclu l’année par un succès contre Montfort (8-4). Grâce à un excellent Nicola Mohler, la réserve ludovicienne s’est imposée plutôt facilement et s’est assurée une belle seconde place au classement final de la poule, ex-aequo avec Miramas, derrière Chef Boutonne. Les points du TTSL : Mohler (3v), Swartenbrouckx (2v+d), Weber (1v), Delobbe (1v+d).

En nationale 3, poule C, le leader Schirrhein/Schirrhoffen a pris le meilleur sur Grésivaudan II (8-4). Les Bas-Rhinois ont réussi un sans-faute, signant sept victoires d’affilée, et retrouveront la N2 en janvier. Les points du TTSS : José Jung (3v), Dominique Guerder (3v), Christian Guerder (3v). Le TTNA Wissembourg a terminé à la deuxième place après sa victoire face à l’UP Creusot Varennes (8-4). En scorant à sept reprises, la paire Boehler-Gass a une nouvelle fois fait parler la poudre. En revanche, le TT Haguenau II (5e) a subi la loi de Charleville Mézières (3-8).

Dans la poule E, le leader schilikois est passé à côté de son derby face au TT Haguenau (2-8). Démobilisé, le SUS TT n’en retrouvera pas moins la N2 en deuxième phase. Ce résultat peut laisser des regrets aux Haguenauviens (3e). Les points du TTH : Becker (2v+d), F. Haushalter (2v+d), Favre (1v+d) et Pingenat (1v+d).

En poule K, le RC Strasbourg (5e) n’a rien pu faire contre Maisons Alfort (2-8) mais se sauve de justesse. Battu à Douai II (1-8), le MTT (8e) a bu le calice jusqu’à la lie après cette septième défaite de rang. Seul Gautier Judas a sauvé l’honneur. Les Mulhousiens devront repartir de l’avant en Prénationale, un niveau plus abordable.

En prénationale de zone, poule A, Illzach s’est logiquement imposé à Seloncourt II (8-6). Rien ne fut simple pourtant face à une équipe privée de son numéro un. Après un bon début de match (7-3), les Illzachois se sont faits des frayeurs mais ont conclu victorieusement la rencontre. A noter le retour en forme de Jean-François Gwinner. Les points du TTSJB : Gwinner (2v+d), Faudou (2v+d), Vigouret (2v+d avec Dietschy).

En poule B, Saint-Louis III a dominé Seloncourt (8-5) et a assuré son maintien. Avec trois victoires, le capitaine Fabrice Strosser a su tirer l’équipe, alors que Cyrille Schaub a connu une journée difficile en s’inclinant trois fois à la manche décisive. Les points du TTSL : Strosser (3v+d), T. Mehr (2v), Felder (2v+d). Rixheim (8e) a encore été battu à Châlons en Champagne (1-8) et retrouvera la R1 élite en janvier.

En poule C, l’ASPTT Strasbourg a ramené une belle victoire de son déplacement à Charleville Mézières IV (8-4). Après un début de match serré (4-4), le gain des doubles a permis de faire la différence et d’assurer le maintien. A noter la très bonne prestation de Philippe Muller. Les points de l’ASPTTS : Ritter (2v+d), Dazy (1v+d), Muller (3v+d), Thabault (d).

Bootzheim (7e) est revenu bredouille d’Ouroux (0-8) et est relégué en R1 élite.

Au niveau régional, le MJC Colmar a terminé en tête et monte en PN.

Chez les dames, en nationale 1, le choc entre Saint-Pierre-Lès-Elbeuf et le SUS TT n’a pas donné de vainqueur (7-7). Chaque équipe aurait pu l’emporter et finir en tête. Au final, quatre équipes se partagent la première place, Nîmes, Saint-Maur, Saint-Pierre et le SUS TT. A noter la belle performance de Solène Haushalter face à Christoforaki (n°80) et le carton plein d’Alex Galic.

Dans le match de la dernière chance, le MTT II s’est battu jusqu’au bout mais a dû s’avouer vaincu par Joué-Lès-Tours II (6-8). La jeune Isa Cok a montré la voie, bien suivie par Adeline Lengert, Marine Ehret et Laure Bertrand. Avant les doubles, les Haut-Rhinoises étaient devant (5-3). Les doubles n’ont rien changé (6-4). Hélas, les Mulhousiennes ont fini un terrible 4-0, malgré trois belles. Elles évolueront en N2 en seconde phase avec l’objectif de remonter en N1 la saison prochaine.

En nationale 2, le SUS TT II l’a emporté sur le fil à Nantes (8-6). Malgré le manque d’enjeu et un physique en berne, les Brasseuses ont tenu à finir en beauté et à fêter dignement leur montée en N1. Les points du SUS TT : Vanessa Dirment (3v), Myriam Curtet (2v+d), Vanessa Curtet (1v+d), Camille Lutz (1v).

Le Zorn TT Hochfelden n’a pas fait de détails contre Boulogne Sur Mer (8-0). Anelia Karavo (2v), Laetitia Reffet (2v), Sabine Wernette (2v) et Marie-Amélie Boni (2v) laissent ainsi la dernière place à leurs adversaires du jour.